Alors je suis sure que vous avez déjà entendu parler du film réalisé par Sean Pean, mais avez vous lu le livre dont il est inspiré ?

Into The wild parle certes de voyages, de grands espaces, des Etats-Unis et de l’Alaska, de road trip, de besoin de liberté mais avant tout de Christopher McCandless.

Qui est-ce et qu’est ce qu’il a bien pu faire pour qu’on écrive un livre à son propos ?

Ce garçon a décidé, après l’obtention de son diplôme universitaire, de prendre la route en laissant son argent et ses papiers d’identité, avec juste quelques affaires. Son objectif est de vivre de manière autonome au milieu d’une plaine de l’Alaska. Avant de partir pour le grand nord, où il trouvera la mort, il parcouru une bonne partie des états-unis, travailla dans de divers endroits et fit pas mal de rencontres. Ce livre, conçut comme un reportage sur les traces de cet aventurier, suit l’itinéraire de Chris durant ces deux années de vagabondage au travers des états unis.

La genèse du livre est un article qu’on a commandé à l’auteur pour un journal et qui a soulevé de nombreuses réactions de la part des lecteurs. Après cet incident, il a décidé de remonter la trace de christopher, de son périple, de rencontrer ses compagnons de voyage mais aussi sa famille. Ces derniers prennent la parole, donne leur point de vue et on tente de cerner une partie de la personnalité de Christopher. On est touché par sa sœur, dont il était très proche, par ses parents qui ont perdu leur enfant et qui vont se recueillir près du bus où il a perdu la vie.
On sort mitigé de ce livre, avec une fascination pour Christopher qui a décidé de faire ce que beaucoup d’entre nous rêve sans sauter le pas et pour son utopisme, tout en ayant de la peine pour cette famille qui perd un bout d’elle même.

tumblr_o030dlormo1rpr0uvo1_1280

Moi en train de dévorer Into the wild (ou à peu près)

Il ne s’agit pas d’une fiction, tout est basé sur une histoire réelle, ce qui donne au récit une autre dimension. On suit cette enquête, tout en sachant très bien la fin tragique de cette dernière. On s’attache à Christopher (tout comme les personnes qui l’ont croisés lors de son périple et qui en sont toutes sorties marquées), à son mode de vie, à ses valeurs et on a envie de grands espaces, là, maintenant, tout de suite.

 

Pourquoi j’ai aimé ce livre ?
Parce qu’il parle de l’utopie, de l’envie de vivre loin de la société, des codes créés ainsi que de la liberté. De la vraie liberté. Je comprends cette envie, ce besoin de revenir aux sources, de s’entourer de choses vraies mais surtout de personnes vraies, de partir à la recherche de soi. Loin des besoins matériels, des problèmes financiers ou des attachements à des éléments futiles de notre quotidien. Et si on retournait parfois juste à l’essentiel ?
La vision de christopher est certes extrême mais résonne néanmoins en moi (sauf la fin tragique #nospoil). Le contact avec la nature, l’envie de rencontrer l’autre en se rencontrant soi même.

 

tumblr_oem4244zkc1ty8mi0o1_540

Je file voir le film et je vous dis si je l’ai autant aimé que le livre ?
Et vous, vous avez été touché par cet utopisme ou au contraire vous avez pris Christopher McCandless pour un fou ? On en discute ?

Publicités