Qui dis rentrée, dis nouvelle rubrique ! (Comment ça, ça n’a pas de rapport ?)

J’ai décidé de partager avec vous, mes coups de cœur « culturels » que j’ai eu durant le mois qui vient de s’achever (ne me dites pas merci, c’est cadeau, ça me fait plaisir !)(originalité 0, je sais, mais j’aime bien ces rubriques !).

Je vous les ai classé par catégories histoire de rendre ça un peu clair.

Derrière un écran : Film, série, documentaire, article de blog, un site , une vidéo youtube et j’en passe !

Derrière une couverture : Un livre, un article de journal, un BD, (tout ce qui a une couverture, on a compris le principe merci bien Captain Obvious)

Derrière une porte : Un lieu, un musée, un bar, une ville, là où il faut aller quoi !

 

Derrière un écran

escrocs_mais_pas_trop

J’adore tout ou presque de ce que j’ai pu voir de ce réalisateur (originalité 0, encore). Je me tourne facilement vers ce réalisateur quand je ne sais pas trop quoi regarder, mais que je veux un film sympathique, abordable et sans prises de têtes. Dans celui-ci, un groupe de braqueurs totalement gauches, veulent braquer une banque en creusant un sous terrain. Pour cela, ils achètent une boutique, y vendent des cookies, sauf que tout ne va pas vraiment se passer comme prévu. J’aime Woody Allen devant et derrière la caméra, Hugh Grant à un rôle qui lui va très bien en aristocrate cultivé. Un bon moment, une valeur sûre ce réalisateur.

 

  • UnReal (Saison 1 surtout)

15-0035_lt_unreal_poster_horizontal2 (1)

J’en ai déjà parlé par ici. J’ai beaucoup aimé la saison 1, moins la saison 2. Il m’a manqué un petit quelque chose pour rester accrocher. Je trouve les fins de saisons un peu bancales et surtout elles ne donnent pas vraiment envie de voir la suite (bonjour la critique expéditive).

 

  • Cowspiracy de Kip Andersen,Keegan Kuhn

Cowspiracy_ScreeningPoster3.jpg

Il s’agit d’un documentaire environnemental comme je l’appelle, qui traite de la question de l’impact de la production agricole sur l’écologie. C’est simple, ce fut une claque. J’étais déjà dans une démarche pour consommer autrement, de limiter ma consommation de viande mais après ce reportage, j’ai tout simplement arrêté. On est dans le factuel, loin du pathos. On nous montre des chiffres, on nous explique, c’est didactique sans nous prendre pour des abrutis. A voir par tous selon moi. (disponible sur Youtube, c’est par ).

 

Celine-Online_nus-et-culottes_bandeau

J’ai déjà déclaré mon amour à cette émission ici. Si tu veux des bons sentiments, de l’amour et bah clique, ça va te faire du bien à l’âme.

 

Derrière une couverture

  • Week-end à 1000

photo-1469013078550-305e63b7c8f7.jpg

Je me suis lancée pour la première fois dans ce challenge qui vise à livre 1000 pages dans un week end. Ouep, 1000 pages, ce que je dois lire dans un mois ou plus. Mais j’ai voulu prendre du temps avec les livres, me centrer sur eux et voir ce qu’il en ressortait (Bon j’ai échoué mais j’ai lu presque 900 pages). J’ai lu deux livres que j’ai particulièrement aimés : « Biographie de la faim » d’Amelie Nothomb et « Le liseur » de Bernhard Schlink. Le premier nous raconte l’enfance d’Amelie Nothomb autour du monde, son père travaillant pour l’ambassade, mais surtout ses rapports à la nourriture. De son envie irrépressible de sucre, à son amour pour l’eau, à sa période anorexique. Elle se narre au travers de la nourriture, certains passages ont résonnés en moi.

Et « Le liseur », dont j’avais déjà vu le film. Il s’agit d’une histoire d’amour entre un jeune homme et une femme plus âgée, et du jour au lendemain elle disparait. Il la retrouve quelques années plus tard, sur le banc des accusés comme bourreau dans un camp de concentration. Le livre s’arrête beaucoup plus sur le procès que le film, moins sur la romance, j’ai donc préféré ce média. L’auteur il mêle l’amour, la morale, la question de la conscience.

 

Derrière une porte

  • Bruxelles

 

brux

Une bien jolie ville ! On apprécie les photos faites au téléphone ou pas ? 

Un week-end prolongé, une envie de réenfiler mes baskets pour découvrir une ville, des billets par chers, il m’en a fallu peu pour que je parte à l’assaut de la capitale belge. Elle était en émulation avec le parterre de fleurs sur la Grand Place et le Bruxelles Music Festival. J’ai adoré la ville, son ambiance, ses petites rues, sa nourriture et sa bière aussi (on ne va pas se mentir !). Encore un voyage seule, j’ai encore appris sur moi. Bruxelles tu m’as eu, je reviendrai c’est sûr. Mention spéciale au Centre Belge de la bande dessinée et au Musée fin de Siècle, à voir si vous êtes de passage sur la capitale belge !

Alors ça vous plait ? Et vous, des objets culturels à me proposer qui vous ont marqués ce mois-ci ?

Publicités